Prix terrassement

Le terrassement est une étape primordiale avant de débuter des travaux de construction. Il est nécessaire pour des travaux tels que la construction d’une maison, d’une piscine, d’un garage ou d’une terrasse. Il est adopté par les professionnels afin de préparer le terrain à une future construction. Les travaux de terrassement permettent d’assurer la longévité d’une construction qui repose sur des fondations. Le terrassement permet notamment de niveler un terrain en pente ou d’adapter un terrain à de futures contraintes.

 

Il est tout à fait possible d’effectuer le terrassement d’un terrain. Qu’il soit argileux, calcaire, plat ou en pente, les professionnels disposent de tous les moyens nécessaires dans n’importe quelles conditions.

 

Un bon terrassement est gage de pérennité d’une construction, il est donc important de bien le chiffrer.

 

Chiffrer un terrassement n’est pas une mince affaire, car son prix dépend de la surface, de la nature du terrain ou encore des travaux à effectuer en annexe. Si l’on se base sur des devis récents, le prix du terrassement est en moyenne entre 25 et 55 euros HT le mètre carré. D’ailleurs, s’il est envisagé la construction d’une piscine, le prix terrassement piscine se calcule en mètres cube. Il est donc nécessaire de savoir comment calculer le volume d’un terrassement.

Si le projet est d’aménager le jardin, installer un dispositif d’assainissement ou bien de construire une piscine, le prix de terrassement du terrain est déjà intégré. S’il s’agit alors de travaux de terrassement séparé, il faut un devis terrassement à part, ne tenant compte que du travail à réaliser. Il est donc important de savoir comment calculer le prix d’un terrassement.

 

Prix d’un terrassement

 

Tout dépend des travaux à réaliser. En effet, le prix varie selon le projet. Construire une allée de garage, une piscine ou une clôture ne nécessite pas d’engager les mêmes travaux et le devis terrassement sera différent. Cependant, il faut compter environ 4000 euros pour le terrassement.

Tout comme le prix diffère selon la nature de la construction, quatre critères supplémentaires sont à prendre en compte.

 

La nature du terrain est également un élément important à intégrer, car un sol plus difficile à travailler coûtera plus cher. D’ailleurs, certains terrassiers facturent à l’heure en cas de mauvaise surprise sur la nature du sol.

Autre point important, la localisation du chantier. En effet, si le lieu des travaux est difficile d’accès, il sera plus compliqué pour certains engins d’y accéder et le terrassier devra trouver des solutions souvent plus coûteuses.

 

Prix d’un terrassement au m2

 

Il faut tenir compte de la taille des fouilles terrassement. On prend ici en compte la largeur et la profondeur à terrasser. C’est pourquoi, le prix d’un terrassement au m2 se transforme souvent en prix au mètre cube. Cette étape permet aussi au terrassier de déterminer le temps nécessaire à ses travaux. Le devis terrassier varie selon la taille du projet. Il est donc important de comparer les devis de différentes entreprises.

 

Le prix moyen pour un terrain de moins de 100m2 se situe entre 600 à 10 000 euros TTC. Pour un terrain de 200m2 et plus, le prix moyen se situe entre 500 et 14 500 euros TTC.

Ces prix comprennent l’implantation, le piquetage, le décapage, les fouilles et le nivellement.

 

  • Déblai, coût estimé entre 10 et 25€/m3
  • Remblai terre, coût estimé entre 15 et 20€/m3
  • Remblai sable, coût estimé entre 30 et 46€/m3

 

Coût d’un terrassement de terrain

 

Les prix varient selon la région et le terrassier choisi. C’est pourquoi il est intéressant de comparer les devis pour savoir à peu près combien coûte un terrassement.

 

Ne pas oublier qu’un aussi gros chantier entraîne des travaux annexes qui ont un coût supplémentaire à prendre également en compte. En effet, l’artisan terrassier aura sûrement besoin de poser un film géotextile ou encore d’installer des systèmes pour évacuer les déchets.

L’évacuation de terre coûte entre 5€ et 8€ le m3 évacué, l’évacuation de gravats coûte entre 12€ et 15€ le m3 évacué et les autres déchets environ 500€ la journée.

Il est possible d’effectuer un terrassement par aspiration. Ce procédé consiste à utiliser une aspiratrice excavatrice au lieu des engins de terrassement habituels. Bien entendu, cela coûte plus cher mais c’est un réel gain de temps pour l’avancée des travaux. En effet, cette technique est 10 fois plus rapide car les déchets végétaux et les gravats sont directements aspirés. Ce procédé est recommandé dans le cadre de création de tranchées, augmentation de la profondeur d’un puits et de travaux de démolition. Son prix varie entre 1300€ et 2000€ pour une journée.

Le prix du terrassement avec évacuation de terre se situe entre 30€ et 70€ /m3. Mais il existe une solution pour faire des économies. Beaucoup de particuliers sont à la recherche de terre de remblai pour leur jardin. Ainsi, poster une annonce permet de réduire le tarif évacuation terre et de se débarrasser de la terre en surplus gratuitement.

Il est également possible de réduire le coût global en effectuant soi-même les travaux de terrassement de terrain. La location d’engins pour creuser la terre est possible. Un permis de conduire est nécessaire, mais il est possible de louer les engins nécessaires pour un terrassement pas cher.

 

Terrassement terrain en pente

Dans le cadre d’un terrassement de terrain en pente, il existe plusieurs solutions.

La première consiste à surélever les fondations du sol. Cette solution comporte plusieurs avantages majeurs, car d’une part, le terrain est peu modifié, ce qui impacte moins l’environnement, d’autre part,  dans le cadre d’une construction de maison, cette solution permet d’avoir une vue en hauteur. Cependant, il s’agit d’une solution plus technique donc coûteuse.

Une seconde solution est possible, accompagner la pente. En effet, cela crée un terrassement avec une succession de niveaux ou de semi-niveaux. Ces niveaux sont établis selon le degré d’inclinaison du terrain. Attention tout de même, cette solution impose la construction du bâtiment sur plusieurs niveaux également pour une meilleure circulation.

Il est également possible d’encastrer la construction dans le sol. Cela consiste à enterrer une partie du bâtiment dans le sol. Avec cette solution, le terrassement consiste à déblayer et remblayer le terrain afin d’encastrer aisément le bâtiment. Elle a pour avantage de limiter l’exposition au vent et d’apporter la possibilité d’un aménagement du toit. Cette solution demande un travail important de déblai et de remblai et est donc plus coûteuse qu’un terrassement par niveaux.

Une dernière solution est possible à savoir repenser totalement le terrain. En effet, en déplaçant le terrain, la pente est supprimée intégralement pour créer un terrassement totalement plat. Son gros inconvénient est que le paysage est réellement impacté ainsi que la nature.

 

Prix terrassement piscine

Pour installer une piscine chez soi, le terrassement du terrain est obligatoire. C’est la toute première étape à réaliser pour préparer le terrain à accueillir une nouvelle construction. Le coût terrassement piscine, si le terrain ne présente aucune difficulté, est d’environ 1000€ à savoir 12€/m3. En revanche, si le terrassement s’annonce plus compliqué, la facture peut s’élever jusqu’à 5000€. Le prix de terrassement d’une piscine varie selon la nature du sol, la taille et la profondeur souhaitée.

Par exemple, une piscine de 8x4m avec une profondeur d’1m30 coûtera

  • 925€ sur terrain sablonneux
  • 1440€ sur terrain argileux compact
  • 2930€ sur terrain rocheux

Attention, ces chiffres sont à titre d’exemple, aucune valeur n’est proportionnelle à la taille d’un autre projet.

Le devis terrassement piscine dépendra de l’artisan terrassier, du volume de la piscine, de la forme de la piscine, de la nature du sol et de la localisation géographique.

Afin d’assurer un bon travail dans les meilleurs prix, il est important de comparer minimum trois devis de terrassier et de ne pas se fier à des offres alléchantes de certaines micro entreprises de terrassement qui manquent parfois de professionnalisme.

 

Travaux terrassement jardin

 

Lorsque l’on veut engager des travaux de construction, il est indispensable de procéder à un terrassement du terrain. Cette étape permet en effet, de préparer le terrain à accueillir les fondations d’une terrasse, d’une maison, d’une piscine ou d’une serre. Terrasser un terrain est une étape majeure pour assurer la pérennité des constructions.

Dans un projet d’aménagement de jardin, le terrassement est également nécessaire. Ainsi, il pourra accueillir serre, massifs, haies, clôtures ou encore une pelouse.

 

Le terrassement d’une maison ou d’un jardin se pratique en plusieurs étapes.

 

En premier lieu, un géomètre doit procéder au bornage du terrain pour délimiter la propriété, prévoir de futures canalisations ou faire correspondre le sol au projet souhaité. Cette étape dure en moyenne 2h et le prix se situe entre 500€ et 1500€, frais de notair inclus.

 

Deuxième étape, la préparation aux évacuations des eaux qui permet de veiller à la récupération des eaux de pluie. Elle peut être effectuée par un professionnel ou par soi-même. Attention toutefois à prendre en compte une pente de 5% et la législation concernant l’enfouissement des canalisations. Cette étape a une durée variable de quelques heures à plusieurs jours selon le projet.

 

Troisième étape, il s’agit du décaissement et de la préparation des voies et chemins. À réaliser soi-même ou par un professionnel, la future construction a besoin d’accès (chemins, allées de garage, etc.). Une fois les accès déterminés, la terre est déblayée selon la hauteur voulue et les déchets sont déplacés. Il faut compter entre quelques heure à plusieurs jours pour cette étape.

 

Ensuite, il est parfois nécessaire de poser au sol un film géotextile pour séparer la terre de la couche de remblai. Il est également utilisé pour éviter la repousse de mauvaises herbes tout en laissant les eaux de pluie s’évacuer normalement. Comme pour les étapes précédentes, il est possible de réaliser cette pose soi-même ou de faire appel à un professionnel, c’est une étape rapide qui ne prend que quelques heures.

Pour finir, la dernière étape consiste au remblaiement. À noter que la terre de remblai, qui est une terre remuée prend plus de volume de la terre tassée, il faut prendre en compte que l’épaisseur sera majorée de 20% à 30%. Il faut compter 10 cm de remblai pour une allée piétonne, 20 cm pour une allée de garage et 30 cm pour une voie accessible aux camions.

Un remblai est généralement composé de plusieurs couches distinctes. Une première couche de grosse pierres, une seconde couche de pierres concassées et pour finir une couche de sable ou de gravillons. Il est préférable de se renseigner auprès de sa mairie afin de s’assurer de la possibilité de remblayer. En effet, si la construction est concernée par le plan de prévention des inondation, le remblaiement est interdit.

 

L’empierrement une solution alternative

 

Traditionnellement, pour créer une allée carrossable ou piétonne, il faut avoir recours à un lourd terrassement de terrain. Il existe cependant une solution alternative, nettement moins coûteuse : l’empierrement.

L’empierrement chemin d’accès consiste à réaliser une couche structurelle sans terrassement de terrain, mais qui apporte une très bonne portance. En effet, on peut l’éviter grâce à des dalles en plastique en nid d’abeilles, plus communément appelées dalles à empierrer ou à végétaliser.

 

L’empierrement peut être une solution efficace dans la mesure où le terrain est en bon état et qu’une simple égalisation est nécessaire. Il suffit alors de déposer un film géotextile, de poser les dalles en plastique recyclées et de remplir sur 4 à 5 cm avec du gravier ou de la terre.

Le prix empierrement chemin d’accès pour 70m2 par exemple, sera de 2800€ TTC. Il faut compter le prix des dalles qui se situe entre 15€ et 25€ selon la marque et le prix de la main d’oeuvre qui oscille entre 10€ et 15€ le m2. La main d’oeuvre comprend la préparation et le remplissage des dalles. L’avantage de cette technique est qu’il est possible de le réaliser soi-même ce qui réduit considérablement le tarif empierrement.

L’empierrement chemin comporte un certain nombre d’avantages.

Tout d’abord, le terrain est drainant et permet la régénération de nappes phréatiques. Ensuite, l’impact sur le sol et le paysage n’est pas dégradé, on note aussi qu’il est possible de maîtriser les coûts, que les dalles sont en plastique recyclé et surtout que la résistance de l’empierrement peut aller jusqu’à 300T/m2.

Pour réaliser les fondations, il faut utiliser de la pierre concassée soit de taille 0/80, 0/63, 0/40. En revanche, pour réaliser une couche de base, il est préférable d’utiliser des sections de 0/20 ou 0/315.

L’artisan terrassier, calcule le prix empierrement en fonction de la surface et du matériaux à travailler. S’il s’agit d’un empierrement cour, d’un empierrement talus, en roche calcaire ou en tout-venant, le devis ne sera pas le même.

Par exemple, pour un empierrement en 0/80 sur 40cm de profondeur, compter un tarif empierrement 0/80 entre 11€ et 31€ le m2.

Pour un empierrement 0/20 sur une profondeur de 20cm, le prix varie entre 16€ et 35€ le m2.

 

La réglementation d’un terrassement de terrain

 

Il existe bien entendu une réglementation lorsque l’on veut engager des travaux de construction. Il n’est pas possible d’effectuer des travaux de terrassement sans autorisation. Il est donc indispensable de déposer un dossier de permis de construire auprès de la commune lorsque la construction excède les 20m2, ou les 40m2 selon la commune.

Il faut alors attendre de recevoir le permis de construire pour commencer les travaux. En général, le délai accordé pour une demande de permis de construire pour une construction est de quatre mois.

Lorsque que la construction n’excède pas les mètres carré réglementaires, ou dans le cadre d’une construction de piscine enterrée ou semi-enterrée non couverte, il n’est pas utile de déposer un dossier de demande de permis de construire. Toutefois, il faut déposer en mairie une déclaration préalable de travaux.

Autre point, si le terrain n’est pas identifié constructible, il faut faire une demande de Certificat d’Urbanisme. Ce document laisse environ 18 pour débuter le projet de construction. À noter qu’une commune valide plus facilement un permis de construire si le Certificat d’Urbanisme est en cours de validité.

 

Autre point important, si les travaux ne sont pas confiés à un professionnel ni déclarés, les assurances demandent des justificatifs en cas de sinistre.

En effet, il faut prouver la conformité du matériel et de la pose. Passer par un professionnel permet d’obtenir des garanties, car en cas de gros oeuvre, il doit souscrire une assurance dommages ouvrage qui protège le client contre les malfaçons. Dans le cadre de réalisation de travaux non déclarés, aucune couverture n’est possible en cas de sinistre.

 

Devis d’un terrassement par un terrassier professionnel

 

Pour effectuer les travaux de terrassement à moindre coût, il est possible de le faire soi-même. Cela dit un terrassier professionnel vous assure un résultat rapide et plus sûr. Que ce soit le terrassement maison neuve, le terrassement piscine, le terrassement jardin ou encore le terrassement terrain en pente, le devis de terrassement sera différent en fonction de la nature du sol, de l’accessibilité du chantier, le volume à terrasser et les travaux annexes.

Le coût terrassement varie selon le projet souhaité, cependant, il ne faut pas hésiter à demander des précisions à l’artisan terrassier si les montants semblent élevés ou trop bas. Il peut ainsi apporter des explications sur les différentes méthodes, matériaux utilisés et peut aussi apporter des précisions sur les travaux annexes à effectuer.

 

Dans le cadre d’un terrassement de terrain, le devis s’étudie en plusieurs étapes.

Les travaux préparatoires

L’artisan terrassier doit effectuer un repérage du terrain qu’il facture entre 900€ et 2000€. Ensuite, il procède au piquetage et délimite la taille du terrain à terrasser., cette action peut coûter entre 50€ et 350€. Cette étape peut être réalisée par un géomètre, mais le coût est plus élevé, entre 700€ et 2000€ environ.

Le terrassement de terrain

Peu importe le terrain, un terrassement suit plusieurs étapes. En premier, le terrassier réalise un décapage et des fouilles en rigole de moins d’un mètre de profondeur.

Le terrassement est ensuite réalisé à la main ou avec un engin pour creuser la terre. Cette opération a un coût qui se situe entre 400€ et 600€.

La création des fondations

Ensuite, il est possible de commencer à construire les fondations de la construction. Ainsi, l’artisan installe dans les rigoles creusées auparavant, des chaînages en acier pour consolider les fondations. Il étale également un film plastique appelé polyane afin de disposer dessus des panneaux de treillis soudés. Tous les éléments sont reliés pour éviter les ruptures. Pour finir, l’artisan procède à la mise en oeuvre du béton.

 

Exemple de devis d’un terrassement

 

Pour des travaux de terrassement, le taux de TVA est de 20% et il n’est pas possible de bénéficier du taux de TVA réduit à 10% dans le cadre de travaux de terrassement pour maison neuve. En revanche, pour les futures propriétaires, il est possible de réaliser des économies grâce à certains avantages, notamment grâce au prêt à taux zéro, à l’exonération de la taxe foncière pendant deux ans ou encore grâce à diverses aides des collectivités locales.

 

Désignation Unité Quantité Prix unitaire Total HT
Décapage m2 28 10,00 € 280,00 €
Terrassement en tranchée engin mécanique m3 42 45,00 € 1890,00 €
Déblai à l’engin mécanique m3 15 3,00 € 45,00 €
Transport de déblai m3 5 25,00 € 125,00 €
Remblaiement à l’engin mécanique m3 10 35,00 € 350,00 €
Total terrassement 2690,00 €

 

TOTAL HT 2690,00 €
TVA 10% 269,00 €
TOTAL TTC 2959,00 €

 

Pour résumer, le devis du terrassement de terrain dépend d’énormément de choses. En effet, si le chantier est complexe ou si la surface est grande, plus le prix augmentera.

Le tarif de l’artisan terrassier dépend également sa localisation géographique. Le tarif peut différer d’un artisan à l’autre selon la région dans laquelle il opère.

Pour finir, le prix sera également différent en fonction de la nature du sol, de la localisation du terrain et des travaux annexes à effectuer comme l’évacuation de déchets, de terre ou de gravats.

Il ne faut pas hésiter à demander des précision à l’artisan lors de la réalisation du devis pour en connaître le détail. En effet, chaque étape a un coût et il est possible d’en réaliser certaine pas ses propres moyens.